Je sirote ma tasse de thé.

Parfois…
Quand je me noie dans le vide d’un travail insignifiant,
Quand je me sens comme une machine,
Qui calcule les chiffres à stocker dans le câblage mécanique de mon cerveau,
Quand je cherche le côté humain de moi,
En espérant qu’elle se cache quelque part dans l’obscurité,
Quand je ne peux plus aller plus loin,
Je sirote alors une tasse de thé.

Le thé…
Une distraction,
Un vieil ami.
Je prends quelques instants pour regarder le ciel
À travers la même fenêtre que je regardais depuis des années
Pourtant, je trouve de nouvelles choses à penser
Une nouvelle façon de faire divaguer mon esprit, de m’oublier

Ma tasse de thé et moi, nous regardons les étoiles briller ensemble alors que les premières heures du matin s’échappent
Nous voyons des gens passer avec leurs chiens
Ou des oiseaux qui passent, toujours quelque part où aller
Nous voyons le monde progresser de l’autre côté de ce mur
Un rappel que la vie continue.

Pourtant, comme le fond de ma tasse devient plus clair
Et je vois ces quelques feuilles solitaires qui ont échappé à leur sachet de thé
La chaleur familière commence à s’installer dans ma poitrine
Et je soupire de soulagement
Qu’il reste encore quelque chose à réchauffer en moi
Cela me donne un bon coup de pouce
J’ai besoin de ça parfois
Pour s’évader du méli-mélo de ce monde.

1.jpg

Advertisements

Author:

I just go on do things naturally whatsoever I feel to do, whatsoever I feel to say because I don't have any obligation to anybody, I don't have any commitment to anybody. I don't belong to any party line. I am absolutely free to be funny, to be shocking. I don't even bother about contradicting myself because to me it seems a person who remains consistent his/her whole life must be an idiot. A growing person has to contradict himself/herself many times because who knows what tomorrow brings in? Tomorrow may cancel this day completely. I am ready to go on with life with no hesitation. Contradictions have something of tremendous value. They appear a contradiction to the intellect. But deep down contradictions are compensatory. They depend on each other.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s